Catégories
Uncategorized

Hélène, elle s’appel

Qui a oublier cette légendaire série qui rythmait les fins d’après midi. Ou les live de dorothee qui partait justement en live. Problème technique et mauvaise raccord à fusion.

Et pourtant à l’époque ils faisaient des parts d’audience qui ferait craquer le patron de bfm aujourd’hui.

Et oui je veux parler Hélène, de dorothee, de dragon ball. On ne remercie jamais jamais assez une madame Royal qui nous a priver de la fin de cette animé si exceptionnel. Heureusement qu’Internet est arrivé pour combler de manque.

Pour les francophones ces séries étaient une bouffée d’air frais dans les sitcom américaines qui étaient tant éloignées de nous. Mais nous les garderons dans nos cœurs avec passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *